Compte rendu de la réunion du conseil pastoral

du vendredi 4 novembre 2022

Rappel est fait aux participants qu’ils peuvent, chacun à leur tour, se charger du compte rendu de la réunion.

Déroulé de l’ordre du jour :

. Comment vivre / animer le temps de l’Avent en paroisse ?

Quatre temps de prières sont proposés durant l’Avent (les mardis 29 novembre, 6, 13 et 20 décembre à 18H30 dans la salle paroissiale de Montarnaud (car il y fait plus chaud et il y a un coin prières) sauf le 13 où en raison d’une fête du catéchisme et de l’aumônerie, le temps de prière se tiendra dans l’église). Des documents ont déjà été préparés, un pour chaque semaine, non datés afin qu’ils puissent servir les années suivantes. Les textes portent sur l’Avent et sont extraits du livre « Prière pour chaque jour » de Taizé, entrecoupés de chants de noël et d’un temps de silence. Une affichette avec les dates sera mise à l’entrée de l’église. Il est décidé que ces temps de prières pourront être adaptés afin d’être reconduits pendant le temps de carême.

Le 13 décembre les enfants de l’éveil à la foi, du catéchisme et de l’aumônerie se retrouveront pour fêter noël tous ensemble. Il est suggéré que ce sont les enfants qui pourraient s’occuper de fabriquer la couronne de l’Avent cette année.

Le jeudi 22 décembre de 19H30 à minuit aura lieu un temps d’adoration silencieuse ouvert à tous, dans l’église de Saint Paul et Valmalle. Une personne du CPP sera présente dans l’église tout au long de ce temps d’adoration.

Les confessions ont lieu toute l’année et donc pendant l’Avent tous les mercredis à partir de 10H30 (au fond de l’église pendant le chapelet, avant la messe de 11H15). Le sacrement de réconciliation peut aussi avoir lieu sur rendez-vous ou après les messes.

Le dimanche 4 décembre, entrée en catéchuménat de jeunes adultes : Delphine, Magnolia et Thibault. Le samedi 10 décembre, au cours d’un temps fort de l’aumônerie, entrée en catéchuménat de Luz et Nolan.

La messe de noël aura lieu le 24 décembre à partir de 21H30 (veillée à 21H30, messe à 22 heures).

Un moment de réflexion sur le mystère de l’incarnation (livre du pape Jean Paul II) sous forme de questions & réponses pourrait être mis en place pendant le carême car il y a déjà pas mal de choses prévues pendant l’Avent. Pendant le carême, reconduction des temps de prière du mardi, des chemins de croix les vendredis après-midi dans chaque clocher, et d’une soirée d’adoration à Saint Paul et Valmalle.

Au sujet du site internet de la paroisse, il y a pas mal d’articles nouveaux en ce moment mais il en faut plus pour le faire vivre. Un article pourrait rendre compte du pèlerinage à Medjugorje, informer sur les temps de prière ou d’adoration, le temps fort du caté, l’origine de la prière à Saint Michel Archange, etc. Nous sommes nombreux à nous servir de ce site pour connaître les horaires de messe, et il est intéressant que les articles collent à l’actualité de la paroisse.

Le dimanche 13 novembre (juste avant l’entrée dans l’Avent) la messe des familles sera suivie d’un apéritif. Ce moment convivial est plébiscité par tous, cela permet à chacun de se rencontrer, de discuter un peu, de ne pas se quitter tout de suite. L’idée est de motiver les enfants et leur parents à y participer, apporter quelque chose, et rester un moment. A noter que cette année on compte 6 enfants de plus au catéchisme (le chiffre est passé de 14 à 20). C’est une bonne nouvelle, les enfants font la pub à leurs copains, cela fonctionne. Et cela prouve que les séances de caté leur plaisent puisqu’ils font un essai ou deux essais mais choisissent de rester.

. Les difficultés dans l’Église

Actuellement il y a un manque de prêtres. Il faut se préparer à la possibilité qu’un jour on n’en ait pas sur le secteur. Les ADAP (les assemblées dominicales en l’absence de prêtre) permettent à la paroisse de se retrouver pour prier, célébrer le jour du Seigneur, se mettre à l’écoute de sa parole, mais bien sûr sans l’eucharistie.

Cette année, nous avons de la chance, un diacre a été ordonné sur le secteur. Et il y a quand même des prêtres, beaucoup venant d’ailleurs, d’Afrique, d’Amérique du sud, de Pologne… Mais on peut se retrouver sans prêtre, c’est déjà le cas dans d’autres régions. Le débat du CPP fait émerger qu’il ne faut pas qu’il y ait confusion entre une ADAP et une messe, ce n’est pas la même chose. Il vaut mieux que les paroissiens fassent le déplacement pour aller à une messe ailleurs (et aident ceux qui ne peuvent pas à se déplacer). Reste que certaines personnes ne le peuvent pas en raison de leur âge. Il y a bien sûr la messe à la télévision, mais l’ADAP reste une solution pour vivre la foi en paroisse.

. Comment assumer en tant que chrétien le soutien dont les prêtres ont besoin pour annoncer l’Evangile, la préparation des sacrements (baptêmes, Eucharistie et mariages), et la célébration des obsèques.

Il est fait remarquer que les mariages ou les baptêmes de jeunes adultes devraient être pris en charge par des personnes assez jeunes. Un couple de la paroisse avait été pressenti pour les baptêmes adultes, le projet était tombé à l’eau, il faudrait voir s’il y a possibilité que le projet redémarre.

Le souci pour les paroissiens est l’âge et la disponibilité : beaucoup ont du temps car ils sont à la retraite, mais avec l’âge, cela devient plus difficile, et ils peuvent se sentir moins légitimes. Pour les plus jeunes, c’est le temps qui manque, et ce n’est pas facile de s’investir en sortant du travail. Il est pourtant essentiel de prendre conscience du rôle que joue la communauté chrétienne. Le prêtre est un rouage essentiel mais il ne fait pas tout, tout ne peut pas reposer sur ses épaules.

A noter qu’à Montarnaud il y a quand même des bonnes volontés : les équipes qui gèrent l’éveil à la foi, le caté, l’aumônerie, ceux qui s’occupent du catéchuménat, du site internet, des articles, de l’organisation du chapelet, des temps de prière ou d’adoration… Et bien d’autres. On n’a pas parlé de ceux qui nettoient l’église, qui aident à la comptabilité, qui animent les chants, etc. La liste est longue et non exhaustive.

Questions diverses de chacun :

Le problème du micro qui fonctionne mal est mis à l’ordre du jour. Il va falloir en revoir l’organisation.

La question de l’église fermée, toujours en suspens : comment faire pour que la mission d’accueil de l’église soit illustrée par ses portes grandes ouvertes : une webcam ? A suivre.

Lors de la dernière réunion, il avait été décidé de faire un panneau pour inciter au silence dans l’église. Décision est prise de l’afficher rapidement et de mettre aussi la prière du pape Léon XIII à Saint Michel Archange (qu’il recommandait de lire partout après la messe) dans la chapelle qui lui est dédiée.

Des livres et des DVD seront mis à disposition dans la salle paroissiale pour les enfants et les adultes.

La récitation de l’angélus à la fin de la messe est vraiment une bonne idée car elle permet aux enfants (et à leurs parents) de connaître cette prière et de l’apprendre.

La prochaine rencontre du CPP est prévue le 3 février après la messe et le temps d’adoration.

Aucune donnée statistique

 

 

PAROISSE NOTRE DAME DU BON ACCUEIL

13 rue des Pins 34570 MONTARNAUD

Tel : 04 67 55 46 40. ou : 06 86 54 78 10

Curé de la paroisse : Père Didier GOUNELLE