Voici une nouvelle année qui commence et personne ne sait de quoi elle sera faite. Et pourtant, nous portons dans notre cœur tant de souhaits, de désirs, de rêves même ! Qui que nous soyons, quel que soit notre âge et notre état, le premier souhait que nous formulons, c’est la santé:« Bonne année et bonne santé pour 2021…» 
Mais cette santé, si faible soit-elle, comment va-t-elle nous permettre de poursuivre notre route ? Heureusement nous ne sommes pas seuls pour parcourir le chemin de nos vies : il s’éclaire de petites lumières qui nous permettent d’avancer au milieu de l’obscurité. Telle était l’annonce du message de Noël : une grande lumière s’est levée dans les ténèbres pour le Peuple qui marchait dans la nuit.
 Et cette lumière, c’est Jésus le Christ, l’Astre d’En haut, le Soleil de justice, la Lumière du monde. Telle est aujourd’hui encore notre manière d’actualiser ce message : toutes les petites lumières, ceux et celles qui nous sont proches, constituent une grande lumière et une belle clarté, des rayons de soleil.
 Et nous mêmes nous pouvons entrer dans ce même mouvement. Dans l’Évangile Jésus nous dit : « Je suis la lumière du monde », et il ajoute : Vous êtes la lumière du monde. » Que la lumière de Noël continue à illuminer nos cœurs, nos esprits et notre vie pendant cette année nouvelle.
Pour cela, la plus petite flamme de chacun de nous peut y contribuer.
Mgr Claude AZEMA  Évêque auxiliaire émérite de Montpellier

Veuillez saisir l'adresse e-mail associée à votre compte d'utilisateur. Votre identifiant vous sera envoyé à cette adresse.